16 janvier 2015

Troubles Psychosociaux

img0160

La prévention du risque psychosocial doit être mise en oeuvre au même titre que celle des autres risques de l’entreprise: en travaillant sur la prévention, l’analyse des causes et l’accompagnement nécessaire.

Nous pouvons considérer qu’il y a troubles psychosociaux  lorsqu’un ou plusieurs déséquilibres sont constatés chez les salariés qui se traduisent par les manifestations suivantes: stress, mal être, inquiétude. Ces comportements peuvent s’aggraver et devenir pathologiques.

Ces manifestations peuvent se développer sous des formes aggravées: angoisse, souffrance, dépression… Elles peuvent donner lieu à différents types de comportements: agressivité, comportements d’addiction (alcool, prise de médicaments, drogue,…)

 

Alcoolisme, dépression

En cas de dépression avérée, l’alcool augmente la gravité des symptômes de la dépression en accentuant leur fréquence et leur sévérité. Les problèmes d’alcool et de dépression surviennent généralement en même temps et au lieu de la soulager, l’alcool contribue au renforcement de la dépression.

Burn Out

En langage médical on parle plutôt d’épuisement professionnel. C’est la phase ultime et catastrophique du stress. Les symptômes nombreux sont de trois types:

– Epuisement émotionnel: la personne est vidée nerveusement, perte de tout entrain
– Dépersonnalisation: perte d’intérêt pour son travail, et changement d’attitude. Personne négative, détachée, voire cynique.
– L’estime de soi diminue fortement et un sentiment profond d’incompétence s’installe.

Traumatismes, Trauma

Le traumatisme est le résultat d’une violence produite par un agent extérieur.  Les traumatismes physiques sont très nombreux et peuvent concerner tous nos organes. Pour les traumatismes psychiques,  ou psychosomatiques, ils dépendent fortement de la personnalité du patient et de l’importance émotionnelle de l’événement responsable: blessure affective, agression, catastrophe, stress prolongé. Les conséquences les plus fréquentes sont des crises d’angoisse, des états de confusion ou de stupeur. Le risque est que ces troubles apparemment “légers” ne se transforment en troubles beaucoup plus sévères, comme les névroses dites réactionnelles.

Harcèlement

A long terme, les conséquences du harcèlement psychologique, peuvent se révéler très lourd, il ne faut donc pas laisser la situation s’installer d’autant plus que les victimes d’harcèlement psychologique sont souvent incapables d’agir par elle-même.

Ce n’est pas la position hiérarchique qui influence le harcèlement. Le harcèlement se retrouve entre collègues, entre un supérieur et des subalternes tout comme des salariés peuvent aussi harceler leurs supérieurs.